COMITÉ DU VIEUX-MARSEILLE

Nos Coups de Cœur – Nos Coups de Gueule

Nos Coups de Coeur

Les anniversaires à commémorer Juillet-septembre 2021

22 juillet 1721 : Naissance, rue Vacon, de Jean-François Forty, ornemaniste à Marseille (grilles de balcons et portails de bastides ; avec Fossati : baldaquin de l’autel des Bernardines aujourd’hui à Saint-Cannat,), puis à Paris dès 1765 où il collabore à de vastes chantiers (Ecole militaire, Palais royal, église Saint-Germain l’Auxerrois…) et où il décède après 1789, laissant 114 planches gravées de son œuvre.

31 juillet 1821 : La ville achète la collection numismatique des Fauris de Saint-Vincent père et fils qui sera à la base du Cabinet des monnaies et médailles : plus de 40 000 pièces aujourd’hui.

1er août 1721 : Naissance, sur la paroisse Saint-Martin, de Pierre Augustin Guys, négociant et écrivain, auteur du « Voyage littéraire de la Grèce » (1783) et de « Marseille ancienne et moderne » (1786), mort dans l’île ionienne de Zante en 1799.

3 août 1921 : Naissance, 33, boulevard Hopkinson, de Madeleine Baudoin, universitaire et résistante (aspirant FFI, Croix de guerre avec palme), décédée à Allauch en 2005.

10 août 1921 : Naissance, 33, rue de la Martinique, de Gérald Neveu, poète dans la lignée du surréalisme, fondateur avec Jean Malrieu de la revue Action poétique, décédé à Paris en 1960.

14 août 1671 : Pose de la 1re pierre de l’hospice de la Charité (architecte Pierre Puget, entrepreneur Jacques Borély) qui ne sera achevé qu’en 1745.

4 septembre 1921 : 1er triathlon avant la lettre (vélo, course à pied, natation) entre la place Castellane et la Corniche remporté par le Marseillais Pierre Paul.

16 septembre 1871 : Edouard Paquis, soldat au 6e régiment de chasseurs à pied, né à Cousances (Meuse) en 1840, est fusillé au Pharo pour avoir rallié la Commune.

Nos Coups de Gueule

La Porte d’Aix

la Porte d’Aix est, depuis quelques mois, le théâtre d’évènements inquiétants. Il s’y développe, en dépit des alertes et des manifestations des opposants, un projet immobilier de grande envergure qui va aboutir à la bétonisation de l’espace et à la disparition des arbres. Jacques Villeneuve, géologue, souligne la circonstance aggravante du détournement des eaux de ruissellement… et les archéologues se mobilisent maintenant contre le véritable « scandale archéologique » que constitue l’abandon inopiné du principe de « fouilles préventives » ; ils soulignent que ce site est pourtant tout proche de celui où ont été mis à jour des vestiges d’habitations vieux de 6000 ans (village néolithique) et d’autres de la période antique. Ces spécialistes interpellent les élus : « … pour qu’à l’avenir la Ville ait une politique cohérente de préservation du patrimoine et intègre l’archéologie dans ses projets car, pour l’heure, Marseille reste une ville antique sans antiquités ». Les nécessaires aménagements de « mise hors d’eau » n’ayant toujours pas été effectués, plusieurs associations, dont notre Comité, ont pris l’initiative d’adresser un courrier au Ministre de la culture.

La Villa Valmer

Le projet fortement contesté de privatisation de la Villa Valmer est à nouveau d’actualité, la nouvelle Municipalité assurant que le parc restera entièrement ouvert au public ; quant à la maison, une négociation est en cours avec les promoteurs du projet d’y installer un hôtel de prestige.

Les 635 m2 classés de la carrière antique de la Corderie sont toujours sous un géotextile

Les nécessaires aménagements de « mise hors d’eau » n’ayant toujours pas été effectués, plusieurs associations, dont notre Comité, ont pris l’initiative d’adresser un courrier au Ministre de la culture.

COMITÉ DU VIEUX MARSEILLE

Découvrez aussi…