COMITÉ DU VIEUX-MARSEILLE

Nos Coups de Cœur – Nos Coups de Gueule

Nos Coups de Coeur

Le Fort d’Entrecasteaux trouve enfin un projet à sa mesure

La ville a signé début mars la promesse de bail pour une durée de 40 ans avec SOS Culture pour la gestion du site et sa mise en valeur. Le projet dénommé «  La citadelle de Marseille »prévoit la reconversion du site et l’animation du fort par des activités mixtes en faveur du public (parcours d’œuvres d’art, espaces culturels, restauration,…). Rappelons que l’association Acta Vista (groupe SOS) qui travaille depuis près de 10 ans à la restauration du Fort s’est vue attribuer le Prix Protis par le Comité du Vieux Marseille en février 2019 pour son action remarquable.

La vieille Major cache un trésor artistique

Marseille possède la première manifestation de la Renaissance italienne dans la chapelle Saint-Lazare dite de la Vieille Major. Il s’agit d’un autel dédié à Saint-Lazare en marbre de Carrare, réalisé par Francesco Laurana entre 1477 et 1481, sculpteur italien qui avait rejoint la Cour du Roi René.
On y voit le Saint entouré de Marie-Madeleine et de Marthe et sur les bas-reliefs leur arrivée en barque à Marseille et l’évangélisation de la ville.

Une belle initiative

Pour garder la mémoire de cette Crise mondiale du COVID-19, les Archives Municipales et le Mucem collectent objets et témoignages de la vie pendant cette période de confinement. Que retiendra-t-on de ce confinement ? Quels seront les objets emblématiques de cette période ?

Nos Coups de Gueule

Les 365 m2 classés de la carrière antique de la Corderie sont toujours sous un géotextile

Les vestiges continuent de s’altérer avec le ruissellement de l’eau. L’ex-ministre de la culture, Françoise Nyssen, avait pourtant promis en octobre 2017 « visibilité, accessibilité et transmission ».
Il est urgent de prendre des mesures pour faciliter l’évacuation des eaux, assurer une couverture pérenne au site afin de le valoriser et d’en permettre l’accès au plus grand nombre.
Restons vigilants.

La rue d’Aubagne, ce n’est pas fini !

Le 5 avril, on apprenait la « destruction en extrême urgence » des N° 69 et 71 de la rue d’Aubagne décidée par arrêté municipal suite à une étude des sols menée par des experts, évoquant l’instabilité des immeubles. Cette décision nourrit encore beaucoup d’inquiétude…

COMITÉ DU VIEUX MARSEILLE

Découvrez aussi…